Communiqué du MJCF - Situation en Somalie

Publié le par MJCF Isère

 

Somalie.jpgLe Mouvement Jeunes Communistes de France fait part de ses plus profonds sentiments de sympathie et de solidarité envers le peuple somalien, actuellement dans une grande détresse. Cette détresse est le résultat à la fois de la faim et de la guerre dans ce pays, où 12 millions de personnes sont directement menacées de la famine. Des centaines de milliers sont déjà parties sur les chemins de l’exode.

 

La Somalie, pays de la corne de l'Afrique, est depuis longtemps une victime de l'impérialisme. Ainsi, les raisons de la crise humanitaire aujourd’hui sont plus artificielles que naturelles. La communauté internationale a échoué lamentablement à aider à la mise en place d'un gouvernement véritablement fonctionnel en Somalie puisque les nations dominantes économiquement et militairement sont les premières à encourager le chaos et à en tirer profit pour faire avancer leurs intérêts. L’impérialisme économique des anciennes puissances coloniales leur permet de toujours contrôler l’agriculture de ces pays, majoritairement destinée à l’exportation.

 

Une des priorités est que ces pays puissent arriver à l’autosuffisance alimentaire, c’est-à-dire à la véritable indépendance, tout en gardant des possibilités d’agriculture d’exportation. Pour ce faire, il faut au plus vite instaurer un contrôle sur les transnationales et les Etats tiers qui s’accaparent les terres africaines, mais aussi sur Monsanto et consorts, qui poussent les agriculteurs africains à la faillite afin de leur vendre leurs OGM, qu’ils sont obligés de racheter chaque année.

 

Les pays du G20, dont la France a la présidence en ce moment, ainsi que les institutions internationales (Banque Mondiale, OMC, FAO, PAM…), qui soi-disant traitent la question depuis des années, n’ont jamais voulu mettre en place de solution durable aux raisons qui ont amené à la situation actuelle dans la corne de l’Afrique. Le mois dernier, les ministres de l’agriculture des pays du G20 se sont réunis sous l’égide de la France et ont préconisé comme solution l’investissement des entreprises privées et des marchés financiers. En d’autres termes, ils proposent, pour changer la situation, de continuer comme avant, et même encore plus qu’avant.

 

Au vu de la situation, nous félicitons l'assistance apportée par certains pays de la corne de l'Afrique, particulièrement par le Kenya, mais aussi par d'autres gouvernements et organisations progressistes qui reçoivent et accueillent les familles touchées et leur apportent de l'aide. En revanche, les Etats-Unis ont refusé de transformer leur base militaire sur place en base d’aide humanitaire ; par ailleurs tous les gouvernements impérialistes, en particulier les États-Unis, la Grande Bretagne, la France, l'Italie et le Qatar continuent à gaspiller l'argent public en investissant dans des guerres inutiles, comme en Somalie. Cet argent devrait être utilisé pour sauver des millions de vie en Somalie et dans les autres pays touchés dans la corne de l'Afrique et dans le Monde entier. L’Union Européenne à promis 100 000 millions d’euros sur les 1,9 milliards nécessaire à l’aide humanitaire pour couvrir les besoins du Kenya, de la Somalie, de l'Ethiopie et de Djibouti pour l’année 2011. Il est nécessaire que contrairement au Japon ou à Haïti, les peuples finissent par voir arriver cet argent…

 

La meilleure solution pour éviter de voir de telles crises se renouveler, c'est de s'assurer de la paix et de la mise en place d'un gouvernement du peuple et pour le peuple en Somalie !

 

Le secteur International

Mouvement Jeunes Communistes de France

Publié dans Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article