Nouvelle Agression d’Extrême Droite

Publié le par MJCF Isère

Vendredi 19 octobre à 23h, six  Jeunes Communistes ont été agressés une première fois  par un groupe se revendiquant ouvertement d’extrême droite alors qu’ils sortaient du local de la Fédération de l’Isère du Parti Communiste Français aux abords de la gare.


  A 23h30 les militants des Jeunes Communistes ont subi une deuxième agression en tombant dans un véritable guet-apens tendu par une quinzaine de militants d’extrême droite armée de barres de fer,  de matraques et d’autres armes, aux abords du D’enfer Pub situé rue Denfert Rochereau.


Suite à ces agressions, un militant communiste a été blessé au visage et c’est également fait dérobée ses papiers d’identité. Les menaces de morts proférés accompagnés de nombreuses insultes racistes ne font que confirmer le danger que représentent les idées d’extrême droite. Ces agressions s’ajoutent à la longue liste des méfaits perpétrés depuis plusieurs années à Grenoble à l’encontre de nombreuses organisations de gauche.


La Fédération de l’Isère du MJCF condamne  les agissements des groupuscules fascisants qui sévissent dans une certaine impunité en Rhône Alpes et en Isère.       


      Nous affirmons avec force toute notre volonté de ne pas céder aux intimidations et agressions de groupes fascisants et nous continuerons à mener le combat politique qui est le nôtre. Une plainte a été déposée et nous espérons une réponse ferme de la part des pouvoirs publics condamnant ces agissements.

A l’heure où l’extrême droite tend à être banalisée par le monde politique ; ces événements confirment la dangerosité de l’extrême droite pour la viedémocratique.  Les Jeunes Communistes affirment avec force que céder à la haine, la xénophobie et au nationalisme ne mèneraient qu'à la division populaire. L'unité et la solidarité face à la crise sont aujourd'hui plus que nécessaires.   

Publié dans Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article